L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 27 mars 2017
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Prison break
George Abe   Masasumi Kakizaki   Rainbow (vol.3)
Kazé Manga - Seinen 2010 /  7,50 € - 49.13 ffr. / 200 pages
ISBN : 978-2-84965-729-4
FORMAT : 12x18 cm
Imprimer

1955. Anchan est à quinze jours de sa sortie de prison. Mais le gardien sadique Ishihara en a décidé autrement et va tout mettre en œuvre pour empêcher cette libération : brimades, affamement, sévices corporels. Jusqu’au meurtre, s’il le faut…
De leur côté, les amis d’Anchan se mobilisent. Ils comprennent rapidement l’urgence de la situation et organise l’évasion de leur chef qui est en danger de mort. Les six jeunes gens unissent alors leurs forces dans un étonnant élan de solidarité, prêts à se sacrifier pour leur leader.

Une thématique sociale forte -noircie à l’extrême pour alimenter un scénario coup de poing- habite cette série qui dénonce la violence carcérale, avec parfois un peu trop de zèle. Ici, les victimes sont les détenus, à la merci de matons violents et de médecins libidineux. Soit.
La prison qui tient lieu de décor au manga s’apparente par de nombreux points à un camp de concentration, un no man’s land où tout est permis : viols, coups, mauvais traitements et assassinats. Le trait est sombre, les illustrations sont comme taillées au cutter, le ton est acerbe. Bref, la maison de redressement de Shônan n’a rien d’une sinécure.
Dans la lignée de Racaille Blues, ou encore Bakuon Rettô, la série met en scène des voyous dont le code d’honneur est la marque de reconnaissance, animés par une vénération presque amoureuse d’un leader charismatique. Une belle histoire d’amitié masculine. Une belle histoire de mecs. De vrais.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 24/08/2010 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Racaille Blues T. 19
       de Masamori Morita
  • Bakuon Rettô (vol.1)
       de Tsutomu Takahashi
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd