L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 23 juin 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Heureux les cœurs simples !
Milena Agus   Terres promises
Liana Levi 2018 /  15 € - 98.25 ffr. / 176 pages
ISBN : 979-10-349-0007-7
FORMAT : 14,2 cm × 21,0 cm

Marianne Faurobert (Traducteur)
Imprimer

Le public français avait découvert Milena Agus en 2007 avec Mal de pierres. Sarde, Milena Agus (née en 1959) vit à Cagliari où elle enseigne l’histoire et l’italien. Comme ses précédents romans, Terres promises se passe en Sardaigne.

Trois générations de femmes face au poids d'une tradition écrasante : la plus âgée, la grand-mère, mère d’Ester, vit selon les codes séculaires en vigueur dans le village, et s’oppose de toutes ses forces à la volonté d’Ester d’épouser Raffaele, pauvre et mal aimé. Parti pour la Seconde Guerre mondiale, fait prisonnier, celui-ci revient au pays, provoquant la déception d’Ester qui s’en était fait une tout autre image durant les années d’absence. À demi rejeté, il repart pour Gênes, aime la mer, rêve d’un mariage avec une jeune fille riche, mais le poids de la tradition l’emporte, et c’est Ester qu’il finit par épouser.

Ester, la jolie blonde aux qualités détruites par son insatisfaction congénitale qui la condamne à toutes les frustrations. Le couple échappe en partie aux règles en s’installant loin de la Sardaigne et en n’ayant qu’un enfant, mais l’attrait de l’île est trop fort et Ester y ramènera son mari et leur fille, Felicita, sans pour autant y trouver le bonheur attendu. Celle qui se libérera est Felicita qui sait à la fois aimer son île et s’abstraire des conventions. Felicita «l’innocente» au sens premier du terme, qui cherche simplement le bonheur auquel son prénom la prédestine, et qui sait le trouver dans les choses minuscules de la vie.

À sa façon, chacun des personnages est en quête d’une «terre promise» plus ou moins identifiée. Seule Felicita, «simple en esprit», au sens des Béatitudes («Heureux les simples en esprit…. »), saura découvrir sa terre promise dans l’amour inconditionnel qu’elle porte à son fils, dans l’amour de la musique qu’elle partage avec son père et son fils, dans l’acceptation de ses talents pour récupérer, réparer, réinventer les objets, qui sous ses doigts agiles retrouvent une vie plus belle.

Femme libre, Felicita est un beau personnage, héroïne heureuse envers et contre tous…


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 02/03/2018 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd