L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 22 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Telle mère, telle fille ?
Mazarine Pingeot   Magda
Julliard 2018 /  20 € - 131 ffr. / 310 pages
ISBN : 978-2-260-03233-5
FORMAT : 13,4 cm × 21,0 cm
Imprimer

Mazarine Pingeot poursuit sa carrière de romancière exploratrice des rapports familiaux. Ce nouvel ouvrage se déroule de nos jours dans une famille que la mère a voulu mettre à l’abri des dérives de la société de consommation.

Magda, figure assez énigmatique au début du récit, a surgi, une trentaine d’années auparavant, venue de nulle part ou presque. Allemande, mais refusant absolument tous liens avec son pays d’origine, passée par l’Amérique du sud, très belle, elle séduit Guillaume le petit-fils de paysans, alors étudiant vétérinaire. Ils fondent un couple heureux, qui choisit une vie en quasi autarcie dans ce village perdu des Pyrénées Atlantiques, vie nourrie d’une forte culture d’extrême gauche. Deux enfants naissent : Alice et Ézéchiel. Ézéchiel est atteint dès l’adolescence d’une maladie mentale dont le nom est tu ; il vit avec eux, mais de façon semi-indépendante, éternel enfant, sujet à des angoisses et des peurs paniques.

Le récit s’ouvre alors que Magda prépare le petit déjeuner en écoutant les nouvelles : «Mais aujourd’hui ce qu’elle entend à la télévision l’expulse d’un coup de cet univers bâti à leur image». Un attentat terroriste visant à détériorer les lignes de chemin de fer a eu lieu près de Clermont Ferrand. Les responsables, vivant en communauté dans un village de Lozère, ont été arrêtés. Or ces responsables, non identifiés par la journaliste, Magda les reconnaît immédiatement : c’est leur fille Alice et son compagnon Fabrice. Ceux-ci ont décidé d’accomplir leur idéal politique en faisant ce choix de vie, et leur communauté, au fil des années, s’est étoffée, puis rétrécie. Ils maintiennent cependant leurs choix, les imposant à leur fille Alice, âgée d’une dizaine d’années.

Mazarine Pingeot a été inspirée par le fait divers dit du «groupe de Tarnac», mais elle s’en détache assez vite pour se poser – et poser au lecteur - d’autres questions : comment se construisent des choix de vie aussi radicaux ? Quelle est la part de l’histoire familiale ? Ici, c’est la mère qui est au centre de l’interrogation. Magda, la silencieuse, à la forte personnalité, en proie aux doutes et à la peur, doutes sur l’éducation qu’elle a transmise et qui a conduit aujourd’hui sa fille en prison. Qui est-elle vraiment, cette belle femme qui refuse de façon obsessionnelle d’être photographiée, intransigeante et rigoureuse, que Guillaume n’a jamais contredite et toujours assurée de son soutien ?... Magda qui impressionne tant Alice, et sait apaiser les tourments d’Ézéchiel... Que pèse sa famille pour elle ? Quelle est la part des parents dans les personnalités des enfants ?

D’Alice, de Guillaume, d’Ézéchiel, la romancière ne parle que peu, mais ils sont l’environnement essentiel de Magda qui, à la fois, les a façonnés à son idéal et dépend d’eux ; «sa» famille, elle qui a coupé de façon radicale avec son pays, sa langue, tout ce qui de près ou de loin lui rappelle l’Allemagne, jusqu’à ce que…

Un roman bien écrit, de lecture aisée.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 30/03/2018 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd