L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 20 juin 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Littérature Américaine  
 

Savannah haunting
Stuart Nadler   Un été à Bluepoint
Albin Michel - Les Grandes Traductions 2015 /  22.90 € - 150 ffr. / 422 pages
ISBN : 978-2-226-31457-4
FORMAT : 14,3 cm × 20,5 cm

Bernard Cohen (Traducteur)
Imprimer

Dès le début du livre, on est saisi par le style pointilleux, précis et souple de ce jeune écrivain, avec son corollaire, c‘est-à-dire parfois certaines longueurs dans la mise en place d’atmosphères qu’il excelle à installer.

Hilly, le fils sans diplômes ni envies, n’en finit pas de régler ses comptes avec un père avocat, autoritaire, devenu richissime en se spécialisant dans la défense des victimes de crashs d’avion. Sa fortune de nouveau riche lui fait acheter une maison à Blue Point, l’endroit où il faut être. Le site est magnifique, démesuré, et l’ensemble est régi par un domestique noir, Lem, maltraité et asservi. Hilly se lie d’amitié avec lui, rencontre sa nièce, Savannah, dont il tombe amoureux d’une façon curieuse. Une ou deux rencontres, la découverte d’une pauvreté extrême, une rebuffade d’une Savannah orgueilleuse, le tout sur quelques jours, suffiront à alimenter un rêve qui le poursuivra sa vie durant. Nous sommes dans les années 50 et le racisme encore bien installé sert de décor et de réflexion sur cette facette de la société américaine.

Puis, Hilly surprend Lem en train de lire des courriers de son père et le dénonce. L’emprisonnement est immédiat et au cours de l’incarcération Lem meurt poignardé. C’en est fini de ses amourettes avec sa nièce, il prend ses distances avec son père, refuse ses millions de dollars, devient journaliste, et couvre les problèmes raciaux, toujours hanté par Savannah, malgré sa compagne Jenny. «Si la frontière entre la folie pure et la simple stupidité passe par une forme de lucidité navrée, la conscience de ce que son comportement a d’irrationnel, je crois que j’approchais dangereusement de cette zone limite : j’étais à la fois tourmenté par mon obsession, en proie à une tension extrême qui me rendait un peu effrayant, et néanmoins persuadé que je devrais être là». Il retourne pour son travail sur les lieux où elle habite, replonge dans ses souvenirs et cherche à comprendre l'étrange mort de Lem tout en essayant de se faire pardonner sa dénonciation.

Un roman policier débute alors, avec de nombreux rebondissements pour se terminer par une conclusion surprenante, à tiroirs, à laquelle on s’attend d’autant moins que, si le style est lent au début, il se précipite et les révélations nous sont assénées en quelques pages, comme s’il était temps pour Stuart Nadler de terminer son livre. Qui n’en reste pas moins un roman très agréable à lire, pour de nombreuses raisons et notamment pour une peinture de l’Amérique et de son rapport à l’argent, efficace dans son analyse lapidaire.


Dany Venayre
( Mis en ligne le 20/02/2015 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd