L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 25 mai 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2018
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Fantastique & Science-fiction  
 

Sur la plage abandonnée
Hugh Howey   Outresable
Actes Sud - Exofictions 2019 /  22,80 € - 149.34 ffr. / 398 pages
ISBN : 978-2-330-11791-7
FORMAT : 13,6 cm × 21,5 cm

Thierry Arson (Traducteur)
Imprimer

Les Etats-Unis dans un avenir éloigné : la civilisation a disparu, recouverte sous des centaines de mètres de sable. Devenue une sorte de désert où affleurent encore quelques constructions, l'Amérique survit en tentant de ranimer le passé. Comment ? Par la plongée, mais une plongée un peu singulière, une plongée dans les sables, à la recherche des villes enfouies. Il y a là des trésors, du métal, des appareils anciens, autant d'objets qui, remontés à la surface, valent de l'or et permettent de survivre dans ce nouveau Far West.

Plongeurs, Hap et Palmer se sont laissés entraîner dans une expédition improbable avec une bande de truands locaux. Objectif : la mythique cité de Danvar, enfouie sous plusieurs centaines de mètres de sable, quelque part dans les dunes immenses du Colorado. Une plongée vertigineuse, mais un gros pactole et la célébrité qui ira avec si cela marche. Pour Palmer, c'est le moment de prouver à sa grande sœur, Vic, plongeuse d'exception, ce qu'il vaut...

Mais rien ne se passe comme prévu, et bientôt, la situation est devenue complexe. Complexe déjà pour Palmer qui, aux portes de Danvar, passe un sale moment. Complexe aussi pour Vic, qui découvre progressivement que son petit frère s'est mis dans de très sales draps. Complexe pour la famille de Palmer et Vic : les petits frères Rob et Conner, restés seuls, et leur mère Rose, devenue tenancière de bordel depuis que le père, un seigneur du coin, a disparu. Il faut donc survivre... mais survivre dans ce monde de sable, c'est apprendre à plonger, manipuler le sable, le contrôler, en faire un abri, et même une arme. C'est aussi se poser de nouvelles questions, penser différemment, envisager d'autres vies, d'autres horizons, ouvrir son cœur à l'imprévu, et pourquoi pas, ranimer l'amour dans un monde devenu sec et dur comme une mer de sable.

Après Silo et son humanité enterrée, Hugh Howey renoue avec l'air libre, mais dans un monde ensablé, un désert où le pétrole a quasiment disparu (mais ce n'est pas Mad Max aux USA...), remplacé par le soleil et le vent... Il ne s'agit toutefois pas d'une utopie écologiste où l'humanité aurait renoncé aux énergies fossiles, plutôt une recherche désespérée d'énergie, et de sens. Le charme de ces romans post-apocalyptiques réside déjà dans le tableau d'une société future bâtie sur les vestiges de la nôtre, et qui doit gérer les manques, une société avec sa hiérarchie, ses valeurs, ses technologies (ou ce qu'il en reste), ses menaces, ses prédateurs. Cette fois, l'humanité semble bien coincée dans un grand désert, protégée (de quoi ?) par un immense mur. Une humanité qui ne se pose guère de questions sur le pourquoi de ce sable qui déferle en vague. Qu'est devenu le monde ?

Avec Outresable, le pari est joliment tenu et la plume de l'auteur sait décrire sans se perdre dans de longs textes techniques. On devine ce monde à la surface mouvante, une sorte d'océan solide sur lequel les personnages glissent. Les séquences de plongée sont les plus réussies, l'auteur ayant donné un rôle majeur à cette technique de contrôle du sable qui s'affine lentement. En suivant le destin de cette famille déboussolée, on découvre les vestiges d'une Amérique qui tente de survivre au réchauffement, à la grande panne de matières premières et d'eau, une Amérique post consumériste et désespérée... mais qui renoue encore avec ses vieux démons. Un one shot court et réussi dans un monde à la Jim G. Ballard, désespéré mais prometteur.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 25/02/2019 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd