L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 22 octobre 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

La voix de son maître
Jules Gassot   Un chien en ville
Rivages 2017 /  18 € - 117.9 ffr. / 170 pages
ISBN : 978-2-7436-3990-7
FORMAT : 14,0 cm × 20,5 cm
Imprimer

Aux quatre coins du monde, de Copenhague à New York en passant par Berlin, Paris ou Pékin, Jules Gassot nous permet de connaître ce couple parfois mal assorti du chien et de son maître. Nous lisons les moindres pensées de ces douze narrateurs canins qui connaissent très bien les manies et les défauts de leur maître.

C’est Annette qui oblige Max à faire sa promenade matinale dans les rues verglacées de Copenhague. «Les chiens n’appartiennent qu’à leur instinct, à personne d’autre» (p.13). Dans la nouvelle éponyme, Bandit se prélasse à New-York, dans l’appartement de son maître, écrivain qui carbure au Valium10 pour finir un livre ; il attend impatiemment sa pitance, l’estomac noué par la faim. «A l’époque, New-York accueillait les immigrés, aujourd’hui elle se contente de dévaliser les touristes» (p.40).

Le seul chien abandonné est un bâtard de Sarajevo, qui erre dans les ruines, boit l’eau croupie des caniveaux et cherche à manger. Et pour les musulmans, le chien étant un animal impur, il doit se faire invisible. Quelle galère !

Dans toutes ces nouvelles brèves, le narrateur, chien de compagnie la plupart du temps, nous trace son destin, lié à celui de son maître. Ils racontent tous leur vie commune avec ironie et sarcasme, sans aucune pitié pour le ridicule de l’être humain qui se croit supérieur parce que doué de raison. Témoins privilégiés de nos bassesses les plus inavouables et de la superficialité de nos sociétés, ils sont bien placés pour juger notre rapport au monde.

Avec une plume très aiguisée et un humour décapant, Jules Gassot fait mouche à chaque fois et nous fait vivre au fil des pages... une vraie vie de chien. «Tout instinct de conservation se résume à la peur de disparaître, mais pour le chien, il n’est pas que question d’assurer sa survie. Il lui faut également se développer» (p.63).


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 24/04/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd