L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 16 juin 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2018
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Unni et la mort
Manu Joseph   Le Bonheur illicite des autres
Editions Philippe Rey 2014 /  19 € - 124.45 ffr. / 331 pages
ISBN : 978-2-84876-387-3
FORMAT : 14,6 cm × 22,0 cm

Bernard Turle (Traducteur)
Imprimer

Le deuxime roman du journaliste indien Manu Joseph, Le Bonheur illicite des autres fait profondment rflchir sur la jeunesse, la famille, le sens de la vie et lexistence ou non dune vrit. Les faits se droulent Madras qui nest pas encore Chennai, dans le sud-est de lInde, au cours des annes quatre-vingts, au milieu dune communaut mlange de catholiques, dvanglistes et dhindous. Nous suivons les tribulations de la famille Chacko, brahmanes convertis au catholicisme. Marriama la mre, femme nergique et diplme en conomie, vient du Krala et vit au foyer. Elle est traumatise par un vnement de son enfance (depuis elle parle parfois seule aux murs), nen peut plus de vivre dans la misre cause de son mari et aimerait tre un peu plus heureuse:Comme Unni ma dit un jour: Dans ce monde on nchappe pas au bonheur (p.320). Mais quel bonheur quand on sait le poids contraignant de la tradition indienne et celui de la religion?

Le pre, Oussep, romancier rat et journaliste minable, sombre dans lalcoolisme et passe beaucoup de temps dans la recherche obsessionnelle de la raison du suicide de son fils an Unni. Les Chacko sont pauvres parce que Oussep est pauvre et trop fier pour vivre au-dessus de ses moyens () Les gens qui ne boivent pas ne comprennent pas les ivrognes. Les ivrognes ont cette qualit: ils ont beaucoup damis. Car ce quon trouve attachant chez les autres, ce sont leurs dfauts tragiques (p.63).

Le fils survivant, Thoma, laube de ladolescence, essaie de grandir et de donner un sens sa famille djante. Chacun sa manire tente de dcouvrir qui tait Unni, dix-sept ans, caricaturiste, dessinateur de BD talentueux, et pourquoi il sest jet du balcon de sa cit. Trois ans aprs le drame, Oussep reoit une BD de son fils par la poste: il va questionner inlassablement ses amis de classe, Sai et Somen. Il recherche les indices dans les BD, esprant toujours avoir plus dinformation sur la question: pourquoi Unni sest-il suicid?...

Cette question donne sa trame au roman de Manu Joseph qui examine la possibilit de connatre lidentit humaine au travers de luvre du jeune homme.Le Bonheur illicite des autres comporte de nombreuses descriptions verbales dtailles de lart visuel dUnni, crant en substance ses propres histoires dans dautres histoires. Les amis du garon sont plus ou moins bien renseigns sur sa personnalit ; cette qute dessine des cercles concentriques qui se rapetissent au fur et mesure que lon approche de la vrit.

Chacun fournit au pre une preuve supplmentaire, jusquau dernier, appel頫le cadavre, qui est Somen, un jeune profondment dpressif qui croit connatre la vrit au sujet de la philosophie dUnni. La perception de cette vrit est complexe et ceux qui approchent de lillumination sont les plus dangereux psychologiquement. Oussep consulte mme un clbre psychiatre qui a souvent discut avec Unni et qui lui dit: Et si Unni avait t capable de voir plus loin que les autres? Et sil avait vu le monde sous une forme quil tait incapable dexpliquer? (p.298).

Le tout donne une uvre exceptionnellement bien crite, habilement organise et attrayante. La prose de ce roman est claire, sche et pleine desprit. Bien que malheureux, les personnages semblent rsigns et prennent la vie avec une philosophie tout orientale. Manu Joseph parvient mme nous faire sourire, voire rire...


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 24/03/2014 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd