L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 24 juin 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Dystopique…
Patrice Franceschi   Dernières nouvelles du futur
Grasset 2018 /  19 € - 124.45 ffr. / 240 pages
ISBN : 978-2-246-81503-7
FORMAT : 14,0 cm × 20,5 cm
Imprimer

Un monde rempli de caméras, où la lecture de Verlaine pourrait être un crime : 1984, Orwell ? Non, Franceschi et les Dernières nouvelles du futur

Les cauchemars d’Orwell n’ont finalement pas trop évolué, ils se sont juste précisés technologiquement. Songez : une humanité augmentée dont le sens moral aurait régressé, une pollution devenue si menaçante qu’on en fait – par un artifice de communication – une merveille humaine, un eugénisme devenu politique internationale, une reconnaissance universelle donnée par la loterie, une intimité traquée au point de devenir suspecte, et inversement, le dépassement de soi assimilé à un crime contre l’espèce. L’avenir se présente mal, la fin d’un monde surpeuplé approche, la «science sans conscience» que craignait Rabelais a finalement ruiné l’âme humaine, transformé les peuples en moutons fiers de vivre dans un pré. Alors certes, il existe des résistants, qui usent de l’humour mais aussi du terrorisme artistique pour réveiller les hommes… Patrice Franceschi se veut un précurseur.

En 14 nouvelles courtes et pleine de fantaisie, qui rappellent les ouvrages hautement drôles du regretté Jacques Sternberg, Patrice Franceschi nous emmène dans le monde du futur, un monde plutôt déprimant voire apocalyptique, un meilleur des mondes au sens littéraire du terme, où règne le totalitarisme soft de la bonne pensée, du bonheur pour tous au sein d’une société où l’intimité est assimilée à un crime. Exploitant quelques travers de notre société - les réseaux sociaux et l’injonction à communiquer, la pollution et l’optimisme technologique de l’humanité, le transhumanisme ou la quête éperdue de reconnaissance médiatique, etc., Patrice Franceschi dessine un futur sinistre qui n’est qu’une extrapolation de notre présent.

L’ensemble est drôle, d’un humour à la fois grinçant – la veulerie des uns rivalise avec le moralisme satisfait des autres – et tendre. Car l’humanité n’a pas complètement abdiqué, et surtout pas l’humanisme, incarné par le réseau Sénèque, improbable et gigantesque réseau de résistants qui rappelle les hommes du futur à leur condition. Le style est léger, et alterne le récit journalistique, la narration romanesque, le dialogue : autant de points de vue pour un futur gentiment dystopique et joyeusement cauchemardesque. Une manière aussi, en utilisant ces nouvelles en forme de paraboles philosophiques, de nous rappeler les leçons de Sénèque et l’urgence à adopter, face aux délires de la société technologique et du tout communication, une posture stoïcienne.

Car à travers ces nouvelles futuristes, l’auteur prône une distance et un recueillement face aux promesses actuelles de la science : en moquant l’avenir, il dénonce efficacement le présent. Un petit recueil qui plaira non seulement aux amateurs d’anticipation un brin philosophique, mais aussi à tous ceux que le présent inquiète et qui se méfient de l’optimisme béat des médias.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 09/02/2018 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd