L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 28 mars 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée littéraire 2016
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

''L'éclat du réel''
Pierre Péju   Reconnaissance
Gallimard - Blanche 2017 /  21 € - 137.55 ffr. / 358 pages
ISBN : 978-2-07-269735-7
FORMAT : 14,0 cm × 20,5 cm
Imprimer

L'auteur, ici narrateur, se met en scène et rapièce le tissu d'un récit, cousant ensemble des ''moments'', souvenirs plus ou moins lointains, plus ou moins longs, plus ou moins précis. «Marges romanesques. Chutes narratives» (p.226). Un littéraire assemblage, façonné, outre la plume et le style, le ton et le regard – qu'on aime, qu'on aime, qu'on aime –, par l'artifice d'un caillou magique, cristal donné par un randonneur mystérieux, pierre dont les reflets sont autant de plongées dans d'autres espaces-temps. ''Reconaissances''...

Où l'enfant Péju se souvient des courses en rond, sur leurs prothèses et pour s'habituer à celles-ci, d'hommes esquintés par la guerre, rescapés claudiquant, dont un nazi à qui il chaparda sa broche militaire ; il se rappelle un lapin écorché dans une ferme, dont il récupéra une patte porte-bonheur ; un cycliste métamorphosé en prêtre ; les grandes marées à Saint-Malo, des cristaux de neige dont les formes traduiraient leurs émotions, selon qu'on les flatte ou bien qu'on les insulte ; les êtres aimés, perdus ou oubliés, ceux croisés, porteurs eux-mêmes de leurs histoires, compagnonnages et fractures ; les enfants du Caire, les temples cambodgiens, sentiers, rivages et cimes à travers le Globe.

L'écrivain est sensible à «l'éclat du réel» (p.88) que retraduit le cristal, il regarde, scrute, marche, voyage dans le temps, dans l'espace. Il se souvient, de plus en plus, soumis au lest des années. Le roman se termine d'ailleurs sur un constat, en demie teinte, propos sucré-salé, sur ce que vieillir veut dire. «La vie comme une ligne, un rameau, et puis ''crac''» (p.181).

On peut reprocher à l'auteur d'avoir compilé ici quelques textes orphelins, avortons de romans pour de vrai, moments saisis ici ou là, finalement sortis du fond d'un tiroir pour donner Reconnaissance. Des textes ressuscités, finalement publiés, pour illustrer un retour sur soi et à l'Autre, passé un premier chapitre proprement romanesque.


Thomas Roman
( Mis en ligne le 30/01/2017 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La Petite Chartreuse
       de Pierre Péju
  • La Diagonale du vide
       de Pierre Péju
  • Le Rire de l'ogre
       de Pierre Péju
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd