L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 22 janvier 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Poches  
 

Rire et gravité
Jean-Marie Laclavetine   Et j’ai su que ce trésor était pour moi
Gallimard - Folio 2017 /  7,70 € - 50.44 ffr. / 320 pages
ISBN : 978-2-07-273394-9
FORMAT : 10,9 cm × 17,8 cm

Première publication en janvier 2016 (Gallimard - Blanche)
Imprimer

Se laisser prendre, c'est bien cela qui est arrivé. Et ça n'est pas désagréable. Il y a en effet, dans le dernier roman de Jean-Marie Laclavetine, auteur assez prolixe et éditeur chez Gallimard, un vrai talent pour réussir à allumer chez le lecteur une curiosité et un désir assez aigu de poursuivre la lecture jusqu'au bout. L'amour de la fiction est ici indissociable de celui partagé par les deux protagonistes principaux.

Julia est aimée par Marc, écrivain confirmé, la cinquantaine, célibataire. Elle est bien plus jeune, mariée, et commence à publier. Mais elle est couchée sur un lit d'hôpital, dans le coma, sans que l'on puisse savoir si elle se réveillera. Toutes les nuits, Marc se rend dans la chambre de la Salpêtrière et veille. Il reprend le fil de leur rencontre et surtout poursuit les ébauches de fictions que Julia et lui n'ont cessé d'inventer lors de leurs rencontres clandestines.

Comme de multiples chemins tortueux qui finissent par converger, toutes ces histoires se rencontrent, se touchent et se mêlent à l'aventure des deux amants, laissant le lecteur dérouté, plein d'espoir et d'effroi. Sans excès de pathos, Laclavetine décrit l'amour partagé comme le fol espoir d'un élan retrouvé avec ce qu'il comporte de gravité et de rire, sans cynisme facile. Les vibrations de ce roman-puzzle naissent de l'ébranlement de la passion tout autant que des divagations de deux imaginations embrassées.


Amélie Bruneau
( Mis en ligne le 15/12/2017 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Matins bleus
       de Jean-Marie Laclavetine
  • Nous voilà
       de Jean-Marie Laclavetine
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd