L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 23 octobre 2017
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Les Histoires d’A
Keiko Ichiguchi   America
Dargaud/Kana - Made in 2007 /  12,50 € - 81.88 ffr. / 201 pages
ISBN : 2-505-00037-9
FORMAT : 17x24 cm
Imprimer

Nae, une lycéenne gaie et dynamique, entretient une liaison secrète avec l’un de ses professeurs, artiste à ses heures perdues. Mais ce dernier finit par choisir entre elle et sa femme : il préfère, en toute logique, regagner le rang et sa décision se trouve appuyée par le fait que son beau-père sera le principal financeur de sa prochaine exposition. Nae serait alors une folie inutile qui pourrait bien tout compromettre…
Naoyuki, un ami musicien de Nae, se décide enfin à partir pour Tokyo tenter sa chance dans la chanson. Un rêve d’enfant en passe de devenir réalité.

C’est au travers de ce groupe d’amis qui grandit ensemble, qui connaît des joies, des revers, des déceptions, que Keiko Ichiguchi explore la confusion des sentiments et la course après des espoirs un peu fous. L’amour et la musique sont au centre de cette comédie dramatique qui nous conte avec beaucoup de sensibilité les vies et morts de couples exaltés, appariements d’êtres qui se révèlent hélas souvent impossibles. Cette incapacité à vivre autrement que dans le rêve et l’espoir –une projection perpétuelle quasi-pathologique- est tout le drame des protagonistes d’Ichiguchi, pour lesquels réaliser ses aspirations les plus profondes annonce le début de la fin. Car mieux vaut vivre une histoire d’amour douloureuse et avoir le cœur brisé que de concrétiser ses attentes et accéder à une sorte de bonheur, semble vouloir nous dire l’auteur, comme si la réalisation de nos rêves signait irrémédiablement leur arrêt de mort. L’Amérique, image récurrente et lointaine, n’est rien d’autre ici qu’un Eldorado sentimental et professionnel auquel chacun aspire, séduisant car impossible à atteindre. Symbole d’un but inaccessible et source de motivation dans l’existence des personnages, elle est l’incarnation d’un idéal fantasmé qui ne doit surtout pas se réaliser. Koji, le seul de tous à se rendre en définitive aux USA, part le cœur gros, comme contraint et forcé : quel rêve lui restera-t-il en effet après ça ?
C’est avec talent que le one-shot retranscrit ainsi la dynamique d’un groupe, avec de superbes pages sur la solitude collective et l’isolement de chacun des membres malgré leur réunion. Certaines scènes à la mélancolie éthérée suscitent une impression de déjà vécu qui touche la corde sensible du lecteur, enrobée d’un zest de douceur savamment dosée par une écriture délicate, mais aussi un franc-parler qui imprègne l’histoire d’un réalisme lumineux. Et pour conclure en paraphrasant Massimiliano de Giovanni, l’éditeur italien de Keiko Ichiguchi, America est « une profonde mise en perspective de l’âme humaine, une sorte de périple imaginaire dans l’intemporel mystère de l’homme ».


Océane Brunet
( Mis en ligne le 20/02/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Pourquoi les Japonais ont les yeux bridés
       de Keiko Ichiguchi
  • 1945
       de Keiko Ichiguchi
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd